La vie Communale

Un peu d'Histoire

Evolution du territoire :

Bouère, autrefois « Boëre » « Bouyère » « Boyère » était à l’origine un territoire couvert par une vaste forêt qui s’étendait sur un plateau de terres ingrates, entre les communes actuelles de Bouère, du Buret, de Grez-en-Bouère, de Ruillé, du Bignon et de Meslay.

 

C’est en 1062 que les Bénédictions furent autorisés à édifier un bourg, en recevant la charge de l’église de Foulques de Bouère, ce qu’ils firent sans retard sur le terrain apparemment le plus proche de l’église.

 

Vers 1640, Henri de Trémoille, vendit les bois de la forêt de Bouère à la Marine. Ce fut le début d’un défrichement quasi total. Aujourd’hui il ne reste plus qu’une petite forêt (150 Ha) seule forêt domaniale publique de la Mayenne.

 

 

Activités agricoles :

 

Bouère s’inscrit dans un  bocage très lié à l’élevage : « le sol produit du méteil, du froment et de l’avoine ; il y a des prairies où l’on pacage de belles vaches. » Le lin était aussi une ressource de la paroisse.

Au début du 20ème siècle, 4 moulins à vent et 3 moulins à eau existaient encore, mais aujourd’hui plus aucun ne fonctionne.

 

Industrie :

Au XVIème siècle la grande industrie de Bouère était le tissage. Par la suite, c’est l’industrie du marbre et de la chaux qui allait assurer la richesse et le rayonnement du Bourg. Ainsi, la 1ère pierre du sacré-Cœur de Montmartre était un bloc d’un mètre cube extrait de la carrière de la Pélivière.

La carrière du Bois Jourdan fournissait un marbre gris panaché, celle de l’Enjugeraie un marbre rose. Il existait aussi une tuilerie à la limite de St Charles la Forêt.

 

Evolution démographique :

 

Le 19ème marque une envolée démographique liée à la révolution industrielle. Il y aura ainsi près de 2000 salariés dans les différentes carrières de Bouère. Le 20ème sera celui de l’exode rural et de la mécanisation (phénomène qui diminuera beaucoup le besoin de salariés sur les carrières). Depuis 20 ans on note une remontée du nombre d’habitants et surtout un net rajeunissement de la population ( 7 classes sur le SIVOS Bouère/St Brice).

 

 

Année du recensement
1726
1803
1851
1898
1962
1975
1990
1999
2004
2013
Nombre d’habitants
1150
1471
2130
1821
993
1030
857
907
921
1053